Les couleurs de véhicules les plus susceptibles d’être impliquées dans des accidents

Table des matières

Une étude statistique récente révèle les couleurs de voitures les plus impliquées dans des accidents sur le territoire européen. Dans ce classement, il semble que deux teintes se démarquent nettement. De plus, cette analyse met en lumière la différence entre les couleurs jugées comme étant les plus sûres et celles qui sont perçues comme tel.

Les couleurs les plus accidentogènes selon l’étude

Selon une étude menée par carVertical portant sur plus d’un million de véhicules en Europe, il apparaît que la couleur marron est celle qui occupe la première place des voitures les plus impliquées dans des accidents. En effet, 51% des véhicules analysés étaient de cette teinte. Les couleurs vives telles que le jaune et le rouge complètent le podium.

Le vert, couleur la plus accidentogène dans certains pays

Si le marron est la couleur dominante au niveau européen, il est intéressant de noter que dans certains pays, c’est le vert qui détient ce triste record avec un taux d’accidents de 47,6%. Cette divergence s’explique notamment par la perception qu’ont les automobilistes de ces couleurs.

  • Le marron : synonyme de fiabilité, de luxe et de confort
  • Le vert : considéré comme une couleur sécurisante et apaisante

Toutefois, ces qualités peuvent également être mises en cause lorsque l’on parle de sécurité routière.

La visibilité des couleurs vives, une fausse sécurité ?

Les couleurs vives comme le jaune et le rouge sont souvent perçues comme étant plus sûres en raison de leur meilleure visibilité, surtout lors de mauvaises conditions météorologiques. Cependant, ces teintes sont également associées à des véhicules sportifs, ce qui pourrait expliquer qu’elles soient davantage impliquées dans des accidents. Les conducteurs de voitures de sport ont tendance à rouler à des vitesses plus élevées et à prendre plus de risques que ceux des autres catégories de véhicules.

Les couleurs les plus sûres selon l’étude : le gris et le blanc

Il est paradoxal de constater que les couleurs jugées comme étant les moins accidentogènes sont également les plus répandues sur les routes européennes. En effet, les teintes grises et blanches sont considérées comme étant les plus sûres. Les raisons pour lesquelles ces couleurs sont moins impliquées dans des accidents ne sont pas clairement établies, mais il est possible que cette perception de sécurité contribue à rendre leurs conducteurs plus prudents.

Quelques conseils pour choisir la couleur de sa voiture

Si vous êtes sur le point d’acheter une nouvelle voiture et que vous souhaitez tenir compte de la sécurité en matière de couleur, voici quelques conseils :

  • Favoriser les couleurs claires et réfléchissantes comme le blanc, le gris ou l’argent
  • Éviter les teintes foncées pour une meilleure visibilité, notamment en cas de mauvais temps
  • Tenir compte de la réputation de certaines couleurs, mais ne pas sous-estimer l’importance du comportement au volant

Cette étude met en lumière l’impact potentiel de la couleur d’un véhicule sur son taux d’accidents. Il est donc important de tenir compte de ces éléments lors de l’achat d’une automobile, tout en gardant à l’esprit que la prudence au volant reste le facteur le plus déterminant pour éviter les accidents.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *