Gyrophare bleu

Affichage de 1–40 sur 98 résultats

Réglementations concernant l’utilisation des gyrophares bleus

Les gyrophares bleus sont des dispositifs lumineux qui sont utilisés par les véhicules d’intervention urgente pour signaler leur présence et leur priorité sur la route. En France, l’utilisation des gyrophares bleus est réglementée par l’arrêté du 30 octobre 1987 relatif aux dispositifs spéciaux de signalisation des véhicules d’intervention urgente.

Qui peut utiliser des gyrophares bleus ?

Selon l’arrêté du 30 octobre 1987, les gyrophares bleus ne peuvent être utilisés que par les véhicules suivants :

  • Les véhicules des services d’incendie et de secours
  • Les véhicules de la police nationale
  • Les véhicules de la gendarmerie nationale
  • Les véhicules des douanes
  • Les véhicules des services de secours et d’assistance aux personnes en danger
  • Les véhicules des services publics de transport sanitaire
  • Les véhicules des services d’intervention des sociétés d’autoroutes
  • Les véhicules des services de la protection civile

L’utilisation des gyrophares bleus est également autorisée pour les véhicules des services de l’État, des collectivités territoriales et des établissements publics, dans le cadre de missions d’urgence qui nécessitent une intervention rapide.

Comment utiliser des gyrophares bleus ?

Les gyrophares bleus doivent être visibles depuis toutes les directions dans un rayon de 50 mètres. Ils doivent être montés à une hauteur d’au moins 1,6 mètre par rapport au sol.

L’utilisation des gyrophares bleus est soumise à certaines conditions :

  • L’intervention doit être urgente et nécessaire.
  • Le véhicule doit circuler à une vitesse compatible avec la sécurité.
  • Le conducteur doit signaler son intention de changer de direction ou de se ranger.

Sanctions en cas d’utilisation abusive

L’utilisation abusive des gyrophares bleus est punie d’une amende de 135 euros et d’un retrait de trois points sur le permis de conduire.

En outre, l’usage des gyrophares bleus par des personnes non autorisées est un délit puni d’une peine de six mois d’emprisonnement et de 7 500 euros d’amende.

Conclusion

Les gyrophares bleus sont des dispositifs importants qui permettent de garantir la sécurité des usagers de la route lors d’interventions urgentes. Il est important de respecter les réglementations en vigueur afin d’éviter toute sanction.